avant


après

Injections de toxine botulique (Botox®)


Depuis 1997, la toxine botulique (plus communément connue sous le nom de Botox®) est connue en indiquée pour le traitement de pathologiques neurologiques, ORL, ophtalmologiques, …

L'acétylcholine est fabriquée par les nerfs afin d'agir sur les contractions musculaires.
Le but du Botox est de bloquer la diffusion de l'acétylcholine et donc de stopper les contractions musculaires.
Ce sont surtout les rides d'expression (parfois appelées rides dynamiques) qui sont traitées au moyen du Botox tels que les rides du Lion (entre les deux yeux), les rides du front et les pattes d'oie (coins des yeux).
Contrairement aux idées reçues, ce traitement ne vise pas à paralyser les muscle de la face entraînant un aspect figé du visage et sans expression  mais bien à réduire le tonus musculaire et à conserver la mimique.

Depuis 1990, le Botox® est utilisée en médecine esthétique et les indications se sont progressivement étendues aux rides du cou, du menton, et parfois aux cicatrices du visage,…

En pratique, les injections sont effectuées en consultation par un médecin, en  tenant compte de l’anatomie des muscles de la face.
Elles sont quasi indolores et immédiatement invisibles.

Le toxine botulique est parfois confondue avec l'acide hyaluronique.
Mais les objectifs sont différents : Le Botox a pour but de tendre la peau tandis que le but de l'acide hyaluronique est de combler les rides.
Néanmoins, de la particularité de ces deux procédés, l'entièreté du visage peut être traitée, chacun agissant sur des zones différentes.

L’atténuation des rides apparaît progressivement du 4e au 12e  jour et persiste 4 mois en moyenne.
Le traitement sécurisant et sans conséquence grave peut être répété trois fois par an lors les premières cures et ensuite tous les semestres, voire une fois par an.


Pour tous renseignements, n'hésitez pas à nous contacter